Les trois petits cochons – Conte traditionnel anglais – A. Mathieu

Cette semaine, nous avons lu Les trois petits cochons.

On y apprend les conséquences de bâtir sa maison avec de mauvais matériaux. Le grand méchant loup vient souffler : est ce que la maison va tenir ?

Ce conte traditionnel m’a rappelé 2 passages bibliques :
– la maison bâtie sur le roc
– l’exhortation de Paul sur la façon dont on construit sur le fondement.

Fondée sur le roc

Quiconque donc entend ces paroles que je dis, et les met en pratique, je le comparerai à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc ; Et la pluie est tombée, et les torrents se sont débordés, et les vents ont soufflé, et sont venus fondre sur cette maison-là ; elle n’est point tombée, car elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable ; Et la pluie est tombée, et les torrents se sont débordés, et les vents ont soufflé, et sont venus fondre sur cette maison-là ; elle est tombée, et sa ruine a été grande.
Matthieu 7:24-27

L’ouvrage de chacun

Car personne ne peut poser d’autre fondement que celui qui a été posé, qui est Jésus-Christ. Que si quelqu’un bâtit sur ce fondement, de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, ou du bois, du foin, du chaume; L’ouvrage de chacun sera manifesté, car le jour le fera connaître, parce qu’il sera découvert par le feu, et le feu éprouvera l’ouvrage de chacun. Si l’ouvrage de quelqu’un, qui aura bâti sur le fondement, subsiste, il en recevra la récompense. Si l’ouvrage de quelqu’un brûle, il perdra le fruit de son travail; mais pour lui, il échappera, toutefois comme au travers du feu.
1 Corinthiens 3:11-15

Publicités